À Propos

Nous proposons des Turbans, Bandeaux et Headbands de confection 100 % française.

Lala Rita est une icône d’origine andalouse qui incarne la féminité, l'indépendance et la soif de liberté. Elle constitue une vraie source d’inspiration pour les femmes de toutes générations confondues. 

Le turban était à l’origine un accessoire porté par les Indiens sikhs, en signe de virilité et de puissance. Au fil du temps, la mode du turban a trouvé sa place auprès des femmes.

Dans les années 1910, il fait sa première apparition en France grâce au couturier Paul Poiret qui voue un véritable culte à la mode orientale. Il présente le turban pour la première fois lors d’un défilé où il sera orné de pierres, de plumes et de tiares, très en vogue à l’époque.

Plus tard, le turban devient un accessoire popularisé auprès des femmes. Il est alors fréquent de voir la gent féminine parée de plusieurs accessoires de tête, parmi lesquels le turban, un atout très prisé. Dans un contexte de guerre, il est apprécié pour sa praticité car il dégage les cheveux des femmes travaillant en usine.

Dans les années 1970, il véhicule un message différent selon le pays dans lequel il est porté. En Angleterre, la princesse Grace de Monaco et la reine Elizabeth II le portaient régulièrement au cours de leurs évènements mondains : il devient donc signe de distinction. En France, Yves Saint Laurent décide d’utiliser l'accessoire dans un style davantage exuberant. Des mannequins abondamment maquillées et vêtues de couleurs criardes défilent avec. Il est de ce fait associé à un habillement grotesque et vulgaire.

Néanmoins, le turban continue de prospérer au fil du temps et d'incarner un symbole de distinction et d’originalité. La créatrice a su allier ancien et avant-garde tout en maintenant sa touche de modernité dans chaque création.